Nouvelles:

PROCHAIN CAFE FILAGE/TRICOT A PARIS : Cliquez ici pour avoir les prochaines dates : http://www.forumtricotin.com/index.php?topic=29977.0

Menu principal

Un forum de tricot, mais pas seulement

Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum Tricotin.com dédié au tricot mais pas seulement. Découvrez de nouvelles activités (auxquelles des artistes de talent ont donné un coup de jeune) comme le crochet, le tissage, le tricotin, la dentelle, le filage, la teinture, la broderie. Nous espérons que vous puiserez dans ses pages toute l'inspiration pour réaliser des merveilles :)

Bonne visite !

L'équipe de Tricotin.com

Télé Tricotin

   VISITEZ NOTRE CHAÎNE YOUTUBE
Apprenez à faire une GRANNY SQUARE BLANKET ou couverture granny. Ce tuto est accessible aux "grands débutants".

Visitez aussi toutes nos autres 
vidéos sur télé tricotin !

Dans la galerie

 
2
Fil filé main
 Visites: 570
 Messages: 2
 Note: 3.39
Par Flore - Tricotin.com
le 1er Mar 2010
dans Fil filé main

Messages récents

Laine jetée par les paysans et paysannes

Démarré par millerebonds, 17 Août 2022 à 23:48:17

« précédent - suivant »

millerebonds

Tout est dans le titre!

Pas mal de paysans jettent la laine, parce que pas le temps de nettoyer le mouton avant de tondre, faut que ça aille vite, pas de tri de la laine, et après bon c'est dans des sacs, ça pourrit, ça devient de plus en plus dur à nettoyer, puis bon c'est jeté...

J'en connais quelques-uns comme ça...
Après, je sais que c'est beaucoup de boulot tout ça... mais voilà c'est dommage.

La laine peut même servir de paillage dans le jardin, bon c'est un usage assez indécent, mais c'est quand même mieux que de jeter!

fayard

C'est ce qui se passe dans les abattoirs qui est indécent , inacceptable, ignoble .

aline76

Bonjour,
J'avais discuté avec une éleveuse de moutons qui jetais la laine car quelque soit la destination, cela n'était pas rentable.

Le blog de mon club et de mes tutos http://poulettesbihorel.canalblog.com/
Animatrice du club "les Poulettes Tricoteuses"
Aline Taluen sur FB

Liriel

Même si iels donnaient la laine à des particuliers, il faut avoir énormément de temps et de savoir-faire pour s'en occuper soi-même... Le nombre d'opérations jusqu'au filage et, j'imagine, la quantité d'eau pour le nettoyage... J'avoue que, même si on aime tout faire soi-même, faut n'avoir rien à faire d'autre...  8-|
Même si perso j'adore l'idée de pouvoir tout faire, là je passerais.

Titanous

Bonjour,


J'ai faiili m'étrangler en vous lisant Liriel... C'est pour cela que je prends le temps de répondre.


Dans les "particuliers" comme vous dites, tout comme dans les "petits entrepreneurs" qui existent ne les oublions pas, il y a un grand nombre de passionnés comme moi ! Et heureusement sinon c'est encore un art qui se perdrait.


Si les éleveurs se donnaient un peu de mal simplement en postant une annonce sur les réseaux sociaux, ils auraient beaucoup de demandes et pourraient écouler leurs toisons au lieu de les jeter. C'est malheureusement le Grand Mal de notre monde d'aujourd'hui : on consomme, on jette, on fait vite, on ne pense qu'au profit, on se fout de tout...


J'ai une famille, un travail de Comptable à temps plein et une micro entreprise consacrée aux arts du fil. Chaque été je consacre quelques heures de mes vacances pour trier, écharpiller, laver et carder les toisons qui m'ont été données au cours de l'année. Le filage se fait ensuite au fur et à mesure. Je précise que je suis autodidacte, j'ai tout appris grâce à mes recherches et à des vidéos.


Alors NON, je n'ai absolument pas "rien d'autre à faire" bien au contraire ! Mais il existe l'amour de l'origine, de la matière, du travail manuel, des traditions, de la création... Ce qui n'est pas concevable par tout le monde effectivement !


Et quand on aime travailler les toisons, on respecte la nature aussi ! Le process pour les laver se fait à l'eau de pluie uniquement et les bains sont optimisés. Mais pour savoir tout cela et en parler, faut-il encore être renseigné.


Fayard vous avez raison. L'humain ne respecte plus rien, il est de plus en plus égoîste et cruel.


Sur ce, je retourne paisiblement dans mon monde de douceur  :grin:



Titanous
www.ravelry.com/people/Titanous

aline76

Bonjour,
Je recopie une partie du message de Titanous
... Si les éleveurs se donnaient un peu de mal simplement en postant une annonce sur les réseaux sociaux, ils auraient beaucoup de demandes et pourraient écouler leurs toisons au lieu de les jeter...

Je pense que beaucoup d'éleveurs "d'un certain âge" ne sont pas adeptes des réseaux sociaux !
De plus, je pense qu'une toison "à jeter" et une toison "à utiliser" se tond de façon différente avec un prix différent.

Le blog de mon club et de mes tutos http://poulettesbihorel.canalblog.com/
Animatrice du club "les Poulettes Tricoteuses"
Aline Taluen sur FB

Nouky

Si on me donnait de la toison, je ne saurais pas qu'en faire malgré ma bonne volonté et mon horreur du gaspillage, ça demande tout de même un savoir-faire et je doute que des tutos sur You Tube ou autres supports seraient suffisants pour apprendre.
Nouky

Titanous

Quand on veut on peut ! Pourquoi toujours chercher des excuses...

Effectivement Aline, le monde des réseaux sociaux n'est pas cotoyé par tout le monde. C'était un exemple.
Mais, les éleveurs "d'un certain age" ne sont pas seuls, ils peuvent trouver de l'aide parmi la jeunesse qui les entoure ou d'autres moyens de communication.
Je ne conçois qu'une façon de tondre, celle dans le respect de l'animal. Et toute toison est utilisable.

Si Nouky, j'ai tout appris comme cela. Il y a des personnes très généreuses qui aiment transmettre et qui trouvent le moyen de le faire avec passion et précision. Il n'y a rien de sorcier. Il faut en avoir envie tout simplement  :)
Titanous
www.ravelry.com/people/Titanous

christine1963

bonjour,

J ai lu avec intérêt toutes vos contributions.

Je suis toujours peinée de lire des commentaires très tranchants et à charge des paysans.

Mon père maintenant à la retraite, élevaient un peu de moutons. A l'époque (années 80) la laine se vendait, et ne vous en déplaise, il ne shampooinait pas les moutons, et la façon de les tondre ne rentrait pas en compte non plus. Cette laine était utilisée traditionnellement pour la confection de matelas, et de couvre-pied, les maisons étant moins chauffées que maintenant....Mais on va peut-être y revenir !
Nous avions un voisin producteur de moutons exclusivement, qui à l'époque vendait aussi sa laine, il nous avait dit que cela représentait 20% de son chiffre d'affaire, à la fin de sa carrière, cela ne payait même plus le tondeur !

Un autre point, que vous semblez ignorer : il existe de nombreuses races de moutons, les uns sont plus élevés pour leur viande, mais leur laine est plus rêche, je pense que les pulls vont gratter ! d'autres ont une belle laine douce, mais moins de qualités bouchères.

Un éleveur de moutons(un pro, ce n'est pas trois moutons, mais plutôt trois cent cinquante reproducteurs, y compris en bio), peut difficilement en plus de gérer son élevage, laver les toisons qui en sont issues, ou même gérer des réseaux sociaux, car particulièrement chronophage...

De grâce, arrêtez de taper sur les éleveurs, ils vivent dans un monde à part, ne comptent ni leurs heures, ni leurs efforts, il faut être passionné, avoir la santé physique et moral, ne pas calculer le temps de travail (chaque jour de l'année) par rapport au revenu !!!

  :tricote:









aline76

Citation de: christine1963 le 22 Septembre 2022 à 16:45:03bonjour,

J ai lu avec intérêt toutes vos contributions.

Je suis toujours peinée de lire des commentaires très tranchants et à charge des paysans.
Bonjour,
Mon propos n'était pas un jugement mais était issu d'une discussion (il y a une dizaine d'années) avec une dame qui élevait des moutons.
Je pense que le métier de paysan est dur et que nous avons de la chance, en France, d'en avoir encore.
Le blog de mon club et de mes tutos http://poulettesbihorel.canalblog.com/
Animatrice du club "les Poulettes Tricoteuses"
Aline Taluen sur FB

Nouky

#10
Christine63, Je ne crois pas absolument pas que notre propos était de stigmatiser systématiquement les éleveurs, mais certaines d'entre nous avaient sans doute dans la tête des cas précis (et très négatifs...) sur l'élevage en général. 
Pour ma part, je déteste par exemple les concours de tonte, un grand classique des "fêtes du mouton", où on voit autant de vrais tondeurs qui font proprement leur travail que d'autres, vrais sauvages, qui blessent les bêtes et les libèrent certes à peu près tondues, mais entaillées, sanguinolantes  :uff:  :'(  Je n'ai assisté qu'une seule fois à ce genre de démonstration, mais j'ai dit plus jamais  :'(
Nouky